Locus Solus
Dessins, encre de chine et feutres, 29,7 x 42 cm, 2013







Ces dessins sont des adaptations du livre Locus Solus de Raymond Roussel et reprennent le processus du cadavre exquis.

«Sentant déjà l’étreinte de la mort. Une sorte d’immense salle rectangulaire, simplement formée

d’une charpente métallique supportant un plafond et des parois en verre. L’heureuse mère,

tant soit peu fétichiste. Une lampe actuellement sans lumière.»